top of page
Rechercher

ART THERAPIE PAR LE MOUVEMENT, Développer une expression créative spontanée

Dernière mise à jour : 5 janv.


Une dynamique gestuelle pour une thérapie comportementale :

Développée par le professeur Danis Bois, docteur en sciences de l’éducation, la Pédagogie Perceptive s’inscrit dans les neurosciences éducatives et la psychologie humaniste. Elle est basée sur le lien d’influence corps/esprit et rend compte de l’intérêt d’un retour à une plus grande proximité à soi.

 

Une mise en mouvement via une gymnastique sensorielle :

A partir de gestes lents spécifiques qui mobilisent l’ensemble du corps, la personne sort de ses habitudes comportementales. En expérimentant de nouvelles orientations corporelles, différentes amplitudes d’expression, des variations de rythme, de vitesse, d’intensité, elle apprend à élargir ses possibilités d’expression tant physiques, que psychologiques. La Gymnastique Sensorielle répond également à des objectifs préventifs et thérapeutiques en vue de retrouver, de maintenir ou de développer l'équilibre global du corps, d’améliorer son schéma corporel, de prévenir et soulager les douleurs articulaires.


Vers une liberté d’expression créative de soi : 

D’autres médiations artistiques sont utilisées pour déployer l’expressivité spontanées « Danse, Masque, Clown, Voix, Écriture artistique ».


Une communication plus efficace : Les participants sont amenés à se rencontrer, à s’exprimer, à se positionner dans le groupe. Ils apprennent à trouver une cohérence entre leurs sentiments, la pensée et la mise en action visible. Ainsi la personne peut exprimer ce qu’elle ressent de manière adaptée, s’affirmer, mieux coopérer.  

Développer sa capacité de renouvellement c’est construire des repères internes, spatiaux, temporels, proprioceptifs, auditifs, visuels qui permettent de se situer par rapport à autrui, de prendre du recul, de s’impliquer ou de lâcher prise.

 

Un outil de prévention des tensions, du stress, de l’anxiété :

Le mouvement sensoriel est une invitation à se mettre à l’écoute de son intériorité corporelle, de ses ressentis pour stabiliser le rapport à ce qui se vit en soi, pour retrouver de la vitalité, de la joie, sortir des dépendances. Dans le quotidien, cela se traduit par la capacité à être attentionné à ses actions, à mieux analyser les situations, à anticiper les changements, à prendre des initiatives, à s’adapter à une situation.


De nouvelles possibilités posturales, expressives et comportementales :

Le passage d’une intériorité éprouvée à une expressivité en mouvement implique une mise en mouvement des idées par la mise en action de soi. La personne apprend à mieux percevoir son mode de relation, ses attitudes, ses manières d’être et de faire, afin de pouvoir les enrichir. Elle est remise en mouvement dans ses représentations « vision de soi, confiance en soi, estime de soi ». Il s’effectue un réagencement de son mode d’apparaître à son propre regard et au monde.

 

Ces nouvelles compétences perceptivo-cognitives permettent à la personne de prendre conscience de son évolution. Elle découvre un lieu stabilité et de solidité psychologique, le corps devient un partenaire donnant des indicateurs pour s’autoréguler.

 

« L’humain ne développe pas spontanément sa pleine potentialité motrice, perceptive et conceptuelle. La perception est éducable cela demande un apprentissage » Danis Bois

                 

En bref les Bénéfices :


  •    Prendre soin de son corps, se sentir mieux dans sa peau

  •    Retrouver un lieu de tranquillité en soi, relâcher ses tensions

  •    Améliorer la gestion de ses émotions, la confiance en soi

  •    Mieux communiquer, réguler ses modes d’actions

  •    Trouver et déployer son expression singulière

  •    Rencontrer son potentiel de transformation, sa créativité


« Le mouvement n’est pas un banal déplacement des segments dans l’espace, mais une manière totale d’être soi dans l’action de sa vie, de son existence, une musicalité du soi qui ressent, qui existe, qui s’aperçoit exister et fait jouer toutes les cordes sensibles de l’instrument perceptif. Sans cette tonalité singulière, c’est le rapport de la personne avec sa vie qui est déficient. Le geste devenu sensoriel, dévoile une authenticité de l’être, il offre un sentiment profond d’existence.» D. Bois

0 vue0 commentaire
Post: Blog2 Post
bottom of page